Winnt is not NT

Nouveau site

Posté le 03/08/2015

Ce billet fait suite à Ca m’agace ! et Ca m’agace suite.

Malgré mes recherches afin de trouver un outil permettant d’avoir un code «propre» et d’insérer des formatages CSS afin d’obtenir le rendu souhaité d’un billet en gardant mes outils actuels, je n’ai rien trouvé.

En effet, Serendipity et Blogilo ne permettent pas (ou du moins aisément) de configurer une feuille css afin d’obtenir un rendu propre et homogène.

De plus, même en effectuant une saisie en code html avec une aération afin d’en permettre une lecture plus aisée, le code est complètement pourri une fois sauvegardé. Les retours à la ligne, l’indentation… tout est supprimé.

En deux mots rien que bonheur (enfin si l’on peut dire), surtout si l’on souhaite pour une raison ou une autre revenir sur un billet.

J’ai donc pris le parti de changer d’outil de blog et d’écriture de billet.

Au vu de mes attentes et de ma fréquence de production de billet, les outils de génération de sites statiques m’ont parus être ce qu’il me fallait.

J’en ai testé plusieurs et mon choix s’est porté sur Hugo.

Celui-ci bien que jeune (la version actuelle est la 0.14) permet avec un minimum d’efforts de créer un site.

Bien sûr, cela demande à mettre les mains dans le cambouis et à connaître un peu html et css. Mais il y a pléthore d’aide sur le net concernant ces deux sujets.

Hugo est rapide à la génération du site (quelques millisecondes), il dispose en outre d’un serveur web, ce qui est très commode lors de l’écriture d’un billet ou de la conception du site.

Il utilise, entre autre, markdown pour la rédaction des billets. Cela permet, une fois markdown assimilé, d’écrire rapidement des billets. La syntaxe markdown étant convertie en html lors de la génération du site (environ 50 ms au moment ou j’écris ces lignes).

Bref, avec juste un éditeur de texte et une console, j’ai réussi en quelques jours à peine à récupérer mes anciens billets et créer la maquette de celui-ci.

Même s’il y a certainement encore des choses à améliorer, j’avoue ne pas être mécontent du résultat obtenu.